Beaufitude quand tu nous tiens !

Un beauf sera toujours un beauf…


Formidable, on vit une époque formidable, extraordinaire, géniale. Toujours en mouvement !! Vers le bas s’entend.

Outre mes problèmes quasi quotidiens au boulot - où une autre beaufitude bac à sable sévit -, faut-il donc que je te raconte cher lecteur ma dernière  (més)aventure ? Oui, il le faut ! C’est bon de voir qu’on n’a jamais touché le fond de l’insondable médiocrité humaine.

Te souviens-tu lecteur attentif, de ce texte drôle, percutant, pertinent fleurant le vécu à plein nez avec un beauf ? T’en souviens-tu ?

Et bien, il faut que je te narre ici que le beauf gratiné qui avait inspiré ce texte est en réalité le Roi des Beaufs, la beaufitude faite homme (si on accepte les sous catégories dans le genre).

Bon, je t’explique que ce texte est une merveille. Si, si, je t’assure. Une merveille de description, tellement clair, tellement proche du réel que le beauf en question s’est reconnu.

Pourtant point de nom, point de profession actuelle, point de signes particuliers, un gros beauf presque anonyme quoi !

Remarque, j’imagine sa tronche lorsqu’à la lecture de cette chronique, il se reconnaît, déglutit, de plus en plus pâle jusqu’à en devenir gris voire vert de gris, limite bord de syncope.

Puis la rage : quoi ? On attaque Le Roi de la création ? L’homme, l’aventurier, le pompiste ?? QUOI ? QUOI ? QUOI ?

Il prend son ordi, cherche l’adresse mail de la scélérate !! Moi, je t’ordonne de virer illico ce texte impie de ce blog infâme !

Ben, je ne cherche pas la bagarre, et je comprends aisément qu’être lui avec ou sans majuscule, c’est déjà pas top, alors si toutes les femmes qu’il rencontre le fustigent de la sorte, c’est mal barré.

Mais bon, bonne fille, je me dis que son nom n’est pas cité, et que sommes toutes, à part sa petite personne à la médiocrité bedonnante, personne ne sait que c’est lui. Donc, pas de blème.

Ami lecteur, il faut que je te dise, le pépère beauf, a porté plainte auprès de skynetbog.

Du coup le service commercial de skynet est informé et a lu ce texte et…sait de qui on parle ….

Et ce n’est pas tout, comme j’étais stupéfaite de cette réaction, je l’ai fait lire à des gens (pour connaître leur avis) mais qui  ne l’auraient jamais lu même si ce texte est sur le blog depuis près d’un an...

J’ai donc changé le titre du texte et c’est là que l’injustice sévit : moi, je dois changer un titre ou retirer un texte, mais lui, lui le nuisible, n’est pas contraint de tronquer sa beaufitude prétentieuse contre un comportement plus intelligent et surtout moins rapiat (toujours pas remboursée et ma clé USB toujours pas rentrée). Oui je sais, à l’impossible nul n’est tenu mais tout de même !!!

Oserais-je un « gras du bide, mou du cerveau » vengeur ?? Euh, non je vais encore me prendre un coup de modérateur !  

Commentaires

  • Incroyable ! Il y a des gens comme ça ? Petit vraiment et tu peux me dire où l'éviter ce...nuisible ?

  • Ben alors m'dame, on a faim !! A quand de nouvelles aventures, moi je ne tiens plus

  • salut tres bon text...............mais??? peut etre le beauf a une excuse ma cheri.........une bon excuse mais .............c est pas la fin .

  • Amine, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Ce Beauf, est une caricature, un crétin macho et prétentieux. Il n'a pas inventé le style. Mais le genre prolo me gonfle. Perso, j'aime les hommes avec un peu plus de classe et une vraie culture. La politesse devrait rester la base des relations entre tous les êtres humains. bises

Les commentaires sont fermés.