• Rebondir

    Rebondir

     

     

    « Tu vas rebondir » !

     

    A force d’entendre cette phrase je me demande si mon subconscient n’en aurait pas profité pour adresser à mon corps de rêve l’accessoire « bouée trampoline ».

     

    Je me démène dans les salles de sport, je marche plus de deux heures par jour, j’habite au 3ème sans ascenseur, d’ailleurs je ne prends jamais l’ascenseur même pas le social c’est dire, bref un effort de chaque instant et puis quoi ? et puis zut ! ras le bol, la casquette, et tout et tout !!

     

    Quand j’entends quelqu’un chanter « Tiens, tiens voilà du boudin » je dois me faire violence pour ne pas répondre « Qui me demande ? ».

    Non, marre, les muscles frigos et tout et tout j’t’l’dis !!!

     

    Question : POURQUOI  ce qui est bon pour l’âme est-il mauvais pour le corps ?

     

    Tu prends un « Merveilleux », gâteau du Nord à base de meringue fondante avec une crème chocolatée fondante également sans être écoeurante, un vrai bonheur des papilles, un moment d’orgasme pur…ben oui, directement sur les hanches l’orgasme pur, directement (tiens, tiens voilà Duboudin…).

     

    Tu te regardes la tronche dans le miroir et c’est hamster joyeux qui t’adresse un regard chargé de reproches : « t’as Vu ? t’es Venu, t’en peux  pu »…

     

    Alors bien sûr, comme chaque année à pareille période, tu te la joues « demain j’arrête » ou demain « j’mis met » ouais, demain…

     

    Tes bonnes résolutions en guise d’étendard, tu finis par faire un brillant discours contre l’anorexie à ta balance endolorie.

     

    Mais cette année, c’est vrai, je jure, je me remets à…, au…. , qui vient avec moi ? Qui ? ha, personne…

     

    Donc là si je comprends bien PERSONNE ne veut m’aider ? (Génial, c’est le moment d’entamer le couplet « personne ne m’aimeeuux , c’est moi que je suis seule au mondeux).

     

    Pourtant je fais des efforts, hier encore, devant la porte du frigo ma main hésitante se demandait si elle allait attraper le yaourt bio brassé (100% lait entier) ou le reste du « Merveilleux » (spécial bourrelets) ou le camembert (celui qui saute sur ta tartine quand tu le poses sur la table).

     

    Alors pour prouver à quel point on ne me reprochera rien au chapitre de la volonté, j’ai pris l’ensemble ;: mais attention y’avait de la salade aussi…

     

    Tu dis quoi ? Quoi tu dis ? Bonne conscience ?

     

    Et bien oui, tu poses là un des fondamentaux du problème : c’est la bonne conscience qui nous joue un mauvais tour..de hanche !